Stop aux nuisibles

Posté par dminelec le 27 mai 2011

Afin de combattre au mieux ces nuisibles et d’éviter une surdose inadaptée aux environnements, une connaissance biologique de l’espèce est nécessaire.  Une méthodologie adaptée et efficace est mise en place très rapidement par hygiéniste 3D agréé. Pour la lutte contre les Moustiques, Blattes, Puces, Guêpes, Yules, Araignées, Punaises, Pigeons, Rats, Moisissures, jusqu’au nettoyage domestiques et la mise en normes des installations électriques ou réparations des installations défectueuses.

Les traitements et moyens de luttes sont raisonnés et adaptés en fonction du type de nuisance (détermination de l’espèce ravageur), de l’environnement (observation du site et mise en place d’un traitement adapté à l’environnement), du type de site infesté (présence de personnes fragiles, enfant, ou bébé, animaux, établissement recevant du public). Nous intervenons également sur site après sinistres (incendies, inondations, nuisances, décès etc.). Une intervention dans les plus brefs délais, sur sites peu infestés à très infestés, nous nous déplaçons sur un rayon d’une cinquantaine de kilomètre sur les alentours de Grasse. Nous restons à votre entière disposition et vous fournir tous renseignements qu’ils vous seraient nécessaire d’obtenir.    Mr Besson  DMINELEC

Vous pouvez m’adresser une demande de renseignement ou de devis (ci dessous)   Parution dans Nice matin

Commentaires et demandes devis

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
 

Publié dans Présentation | Pas de Commentaire »

Les insectes xylophages ou autres parasites du bois

Posté par dminelec le 4 juin 2011

Les vrillettes

La Petite Vrillette (Anobium punctatum) est une espèce de coléoptère vivant près de l’homme. Elle est rare dans la nature.

Ce ravageur du bois est (avec les termites) le plus important des parasites s’attaquant aux biens culturels (sculptures, tableaux, meubles), car ils sont souvent faits dans de l’aubier, la partie la plus tendre du tronc. Les dommages aux bois de construction, beaucoup plus durs, sont de peu d’importance.

Attaque d’Anobium punctatum sur meubles :

trousvrillettesmeuble.jpg

xylo.jpgplanchesvrillettes.jpg

 

 

 

Publié dans Xylophage | Pas de Commentaire »

Quelques tarifs

Posté par dminelec le 27 mai 2011

Tarifs de bases à titre indicatif :

Blattes et Cafards 

Pour un traitement Blattes par gel attractif 

Particulier / Professionnel

30 / 48 euros pour un local de -20 m2 

48 / 87 euros pour une surface de 20 à 100 m2

87 / 145 euros pour une surface de 100 à 200 m2

Pour un traitement destruction par pulvérisation

Particulier / Professionnel

50 / 100 euros pour un local de -100 m2

Traitement rapides, discrets, éfficaces. 

Guêpes et Frelons

70 euros l’intervention sur nid et 10 euros par nid supplémentaire.

Traitement toiture : sur devis

Electricité

29 euros/h en dépannage et petite electricité

En forfait pour installation et rénovations.

 

Devis gratuit et déplacement d’une intervention gratuit sur un rayon de 30 km 

Publié dans Tarifs | Pas de Commentaire »

Normes et rénovations électriques

Posté par dminelec le 27 mai 2011

Il s’agit de la norme officielle régissant la sécurité relative aux installations électriques basse tension. L’installation de votre maison (ou appartement) doit être conforme à cette norme.

Chaque année, on déplore plus de 80 000 incendies d’origine électrique et des milliers d’accidents corporels. Les raisons de ces accidents dans l’habitat sont multiples : 

L’absence ou la défectuosité du réseau de terre, l’absence de protection contre les contacts indirects, l’usure du temps, les surcharges des circuits, des pièces accessibles d’appareillage sous tension, la détérioration par les nuisances environnementales (Blattes, Rongeurs, eaux, humidité, etc.).

Câblage d’un tableau électrique et centrale détection incendie d’un grand appartement  

armoirlectrique1.jpgarmoirlectrique32.jpgarmoirlectrique6.jpg

Publié dans Electricité | Pas de Commentaire »

Hygiène et désinfection

Posté par dminelec le 27 mai 2011

La désinfection consiste à tuer, éliminer ou inactiver les micro-organismes (parasites, bactéries) ou les virus indésirables selon un objectif donné (par exemple diminuer la quantité de tel ou tel organisme en dessous d’un seuil fixé). Mener à bien les tâches de nettoyage désinfection et ainsi mettre en place des mesures curatives et préventives adaptées afin de limiter la contamination eau, air, surfaces.

La maison  regorge d’endroits propices à la contamination et au développement bactérien. L’objectif des mesures d’hygiène est de réduire la contamination des différentes surfaces incluant bien-sûr les mains jusqu’à un niveau qui ne nuise pas à la santé. Il n’est pas question de rendre le milieu stérile et chaque individu continuera à être exposé à ces agents pathogènes qui font partie du monde vivant mais à un niveau tel que ceci ne sera pas dommageable pour sa santé ni pour celle des gens qui l’entourent. 

Publié dans Nettoyage et Hygiène | Pas de Commentaire »

Posté par dminelec le 27 mai 2011

Les moisissures et les champignons sont des éléments naturels de l’environnement et jouent un rôle essentiel dans la décomposition des feuilles, des arbres et des débris végétaux. Ces microorganismes peuvent pénétrer directement dans un bâtiment ou encore s’y introduire sous la forme de spores en suspension dans l’air. Dans une maison ou un bâtiment, les moisissures et les champignons se logeront généralement sur les murs, les cloisons sèches telles que plaques ou enduits de plâtre, le mobilier, les tissus, le papier peint, les tentures, les carreaux d’un revêtement de plafond ainsi que les tapis et les moquettes.

La présence de moisissures ne se traduit pas toujours par l’apparition de problèmes de santé. Toutefois, l’inhalation des particules ou des spores de moisissures ou encore des moisissures elles-mêmes peut causer des problèmes de santé, aggraver une maladie ou détériorer l’état de santé de certaines personnes. 

De plus, un bon nombre de ces moisissures produisent des mycotoxines : ce sont des métabolites ou des produits de transformation issus des moisissures qui sont reconnus toxiques chez l’être humain. Ces toxines peuvent, avec le temps, affaiblir le système immunitaire et entraîner allergies et difficultés respiratoires.

Publié dans Moisissures et champignons | Pas de Commentaire »

Posté par dminelec le 27 mai 2011

Les pigeons (genre Columba) sont des oiseaux de la famille des Columbidae, vivant à l’origine dans les milieux terrestres mais s’étant répandus, pour certaines espèces, en plaine et dans les villes, et se nourrissant principalement de graines, mais avec un régime très élargi autour des lieux où les déchets alimentaires leur sont disponibles, ce qui les fait parfois qualifier d’éboueurs urbains. 

Les pigeons constituent un réservoir de micro-organismes potentiellement pathogènes pour l’homme et présentent donc un risque sanitaire à prendre en considération. Leurs excréments sont notamment porteurs de germes de différentes maladies qui peuvent se transmettre selon deux vecteurs principaux. L’inhalation de poussières de fientes contaminées (le plus fréquent).

Publié dans Pigeons | Pas de Commentaire »

Guêpes, Frelons et autres Hyménoptères piqueurs

Posté par dminelec le 27 mai 2011

Guêpes et frelons relèvent de la Famille des Vespidae, et la faune européenne comporte une grosse vingtaine d’espèces. Bon nombre d’entre-elles vivent en France, et la plupart sont morphologiquement très ressemblantes. Les Vespidae sont des insectes dits sociaux, et leurs colonies comportent des mâles, des femelles, et des ouvrières, le tout vivant au sein de nids organisés dénommés « guêpiers ».  Chez certaines espèces on observe une relative standardisation structurelle et spatiale, mais d’autres peuvent s’installer quasiment n’importe où, le nid occupant tout ou partie du volume disponible, tout en épousant les formes du support. L’éclectisme de ces dernières fait qu’elles peuvent s’approprier une vieille carcasse de voiture, investir une double cloison ou un appentis de jardin, squatter votre cheminée, voire votre boîte aux lettres…..et ce ne sont là que quelques exemples ! 

La capture ainsi que la destruction des nids d’hyménoptères sont aujourd’hui confiées à des entreprises spécialisées.

 

Nos interventions sur les Guêpes et les frelons

Intervention Frelons cheminéeIntervention sur Guêpes polistes toiture

 

 

Publié dans Guêpes et Frelons | Pas de Commentaire »

Moustiques et insectes piqueurs

Posté par dminelec le 27 mai 2011

Il existe plus de 3 000 espèces de moustiques dans le monde, dont une centaine sont des vecteurs de maladies. On appelle « vecteur » un insecte qui, en se nourrissant de sang, peut transmettre un parasite ou un virus d’une personne à une autre. Plusieurs espèces de moustiques sont potentiellement dangereuses pour la santé, car elles peuvent, en piquant, transmettre des maladies comme le paludisme, la dengue ou le chikungunya ; ces maladies sont dites à transmission vectorielle.

 Les Larves de moustiques s’observent dans les eaux stagnantes (Ci-dessous, une cave d’habitation dans un regard non évacué) 

 moustiqueslarves4.jpg     moustiqueslarves3.jpg

moustiqueslarves5.jpg

larvedemoustiques.jpg

Publié dans Moustiques | Pas de Commentaire »

Blattes, cafards et cancrelats

Posté par dminelec le 27 mai 2011

Les blattes représentent des vecteurs potentiels de maladies comme la dysenterie, les gastroentérites, la fièvre typhoïde et la poliomyélite. Leur régime, omnivore, comprend les substances en fermentation, les pansements souillés et infectés, les cheveux, le cuir, le parchemin, le papier peint, les excréments et la nourriture destinée à la consommation humaine. Cette dernière peut être contaminée, soit par transfert mécanique des agents provoquant la maladie à partir du corps de l’insecte, soit par transmission dans les excréments. 

L’infestation de blattes est, malheureusement, chose courante en restauration.

Restaurant infesté de Blattesdsc04507.jpg

 

Publié dans Blattes et Cafards | Pas de Commentaire »

Rats, souris et mulots

Posté par dminelec le 27 mai 2011

Les rongeurs causent des dégradations matérielles importantes sur les bâtiments, les sols, les murs, les câbles électriques, et peuvent porter des maladies. 

Nous intervenons sur tous sites du particulier au professionnel. Mettons en place une méthodologie efficace pour l’éradication de tout type de rongeur.

Parkings, galeries, chemins de câble, sous-sol, greniers, entrepôts, bateaux, chantiers en cours de construction, etc.  

Publié dans Rats et mulots | Pas de Commentaire »

12
 

Blog du site de rencontre 1... |
roi des meusiens |
dinazo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | COMPRESSION DES EMBALLAGES ...
| vagno
| Fin de séjour à Amnesia